Carré Carré Carré Carré Carré Carré Carré Carré
Carré Carré Carré Carré Carré Carré
Carré Carré Carré Carré Carré Carré
Carré Carré Carré Carré Carré Carré Carré
Carré Carré Carré Carré Carré
Carré Carré Carré Carré
Carré Carré Carré Carré Carré

Le président du Parlement croate M. Jandroković a participé à la réunion des présidents des organes parlementaires spécialisés dans les affaires de l'Union (COSAC)

Le président du Parlement croate M. Jandroković a participé à la réunion des présidents des organes parlementaires spécialisés dans les affaires de l'Union (COSAC)
Mairead McGuinness, Gordan Jandroković, Domagoj Ivan Milošević
Mairead McGuinness, Gordan Jandroković, Domagoj Ivan Milošević

Le président du Parlement croate M. Gordan Jandroković a participé à la réunion des présidents des organes parlementaires spécialisés dans les affaires de l'Union (COSAC). Il s’agit de la première réunion organisée par le Parlement croate dans le cadre de la dimension parlementaire de la présidence croate du Conseil de l'Union européenne, à laquelle participent les présidents des commissions parlementaires des affaires européennes des parlements nationaux des États membres de l'UE et des pays candidats, des représentants du Parlement européen, ainsi que, en tant qu’invités spéciaux, des membres des parlements de la Géorgie, de la Norvège et de la Suisse.

Les débats lors de la réunion à Zagreb sont axés sur les priorités de la présidence croate du Conseil de l’Union européenne et sur le rôle des parlements nationaux et de la COSAC dans le processus décisionnel au niveau de l'Union européenne au cours du nouveau cycle institutionnel. Les participants ont l’occasion de discuter de ces sujets avec le premier ministre croate, M. Andrej Plenković, la vice-présidente du Parlement européen chargée des relations avec les parlements nationaux, Mme Mairead McGuinness, et la vice-présidente de la Commission européenne à la démocratie et à la démographie, Mme Dubravka Šuica.

Lors de son allocution de bienvenue, le président du Parlement croate M. Gordan Jandroković a relevé que la présidence de l'Union européenne revêt une grande importance pour la Croatie pour deux raisons. En premier lieu, elle n’intervient que six ans après l’adhésion de la Croatie à l'Union et constitue une affirmation de sa grande détermination, datant de son indépendance il y a 28 ans, à participer à la construction du projet européen, à renforcer et promouvoir les valeurs et les principes sur lesquels l'Union européenne est fondée, ainsi que les politiques communes en l’absence desquelles l'Union européenne ne serait pas ce qu’elle est – « une famille unique des peuples d'Europe » et le plus grand marché économique du monde. En second lieu, il a souligné que la présidence croate intervient à un moment crucial pour l'Union européenne, qui est confrontée à de nombreux défis internes et externes. Tous ces défis sont contenus dans les quatre priorités de la présidence croate.

Parmi les priorités les plus actuelles, il a évoqué le retrait du Royaume-Uni de l’UE, le cadre financier pluriannuel et la poursuite de la politique d’élargissement. Il a souligné que le retrait ordonné du Royaume-Uni de l'Union, afin d'assurer la sécurité juridique des citoyens et du monde des affaires, et l’instauration de futures relations étroites avec l’UE représentent un objectif commun. Quant au budget européen pour les sept prochaines années, il a souligné que la Croatie plaidera en faveur d’un compromis entre la poursuite du financement des politiques traditionnelles qui sont pertinentes pour le développement des nouveaux États membres, y compris la Croatie, et le financement des politiques capables de répondre aux nouveaux défis. Il a également mis en avant l’importance de la poursuite de la politique d’élargissement. La stabilité des pays d’Europe du Sud-Est et l’amélioration de leur résilience sont également dans l’intérêt de l’Union européenne elle-même d'un point de vue politique, sécuritaire et économique. Dès lors, la Croatie plaidera en faveur d’une décision politique fondée sur une perspective européenne confirmée pour les pays candidats et les pays candidats potentiels, ce qui comprend, selon une approche évidemment individuelle, leur respect de tous les critères établis et des conditionnalités cohérentes, mais plausibles.

Le président M. Jandroković a également évoqué l’avenir de l’Europe et salué la poursuite du dialogue avec les citoyens européens, en soulignant qu’ils sont au cœur du projet européen, qu’ils s’attendent à ce que leur voix soit entendue au niveau européen et qu’ils doivent ressentir encore plus intensément les avantages et les opportunités de leur appartenance à l'Union, tel que l'amélioration de leur qualité de vie et la sécurité. Dans le cadre du dialogue avec les citoyens, les parlements nationaux, ayant la légitimité démocratique, doivent jouer un rôle important et donc participer aux travaux de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

En conclusion, le président du Parlement croate M. Jandroković a souligné que, pendant sa présidence, la Croatie plaidera en faveur d’une Europe fondée sur les valeurs communes, l’égalité, la prise en compte des intérêts mutuels, la promotion du consensus et la recherche de compromis car c’est la seule manière de relever tous les défis.

Toutes les nouvelles